2017 : Remise en état de la tourbière du Cachot

 

Chères amies et chers amis de Pro Natura Neuchâtel,

 

Telle une grosse éponge, une tourbière est une accumulation de matière organique, la tourbe, qui ne se développe bien que quand elle est gorgée d'eau en permanence. Aussi appelée haut-marais, la tourbière permet une biodiversité particulière, abritant des espèces très spécialisées et donc très sensibles à la destruction de leur habitat.

Les marais ont été exploités depuis le 18ème siècle jusqu'à leur mise sous protection en 1995.

Les travaux consistaient à assécher le sol grâce à un réseau de drains afin de pouvoir en extraire la tourbe. A l'abandon de leur exploitation, les conditions d'inondation n'ont pas été réparées, si bien que les tourbières continuent aujourd’hui à s'assécher et donc à se dégrader. En conséquence, les espèces typiques disparaissent peu à peu car leurs conditions de vie ne sont plus optimales.

 

90% des tourbières ont disparu en 300 ans et les 10% restant sont perturbées

 

La Confédération et les cantons considèrent toutes les dernières tourbières comme des biotopes protégés d'importance nationale et engagent de gros budgets pour leur restauration.

Pro Natura a acheté une grande partie des tourbières neuchâteloises pour stopper leur exploitation avant la protection fédérale. Maintenant, avec l'aide de l'Etat, notre section met en place des travaux de régénération consistant à rétablir l'inondation du sol en fermant les fossés et les drains qui assèchent encore la tourbe.

 

Après plusieurs projets menés avec succès sur la tourbière des Ponts-de-Martel, nous souhaitons en 2017, revitaliser la tourbière du Cachot

 

Pour la tourbière du Cachot, dans la vallée de La Brévine, nous avons relevé la présence de 560 m de fossés creusés entre 1939 et 1945, qui continuent de drainer l’eau hors de la tourbière.

Basé sur les mêmes méthodes positives qu’aux Ponts-de-Martel, notre projet 2017 consiste à combler les fossés pour retenir un maximum d’eau dans le sol tourbeux.

Une explication en images de ce projet est fournie au verso de cette page.

 

Comment nous aider dans ce projet ?

 

L'ensemble des coûts de cette opération 2017 se monte à CHF. 130'000.- dont CHF. 100'000.- sont couverts par les investissements de la Confédération et du Canton, Pro Natura assumant le solde de CHF. 30’000.-.

Cela signifie qu'avec un don de CHF. 100.- votre aide permet de combler 2 m de fossé à charge de notre association. Avec CHF. 50.- un petit mètre de fossé pourra être réparé.

Tout le comité de notre section vous remercie par avance de votre précieuse générosité.

 

Yvan Matthey, Cédric Jacot & Nelly Bonnet.