Pro Natura et les agents nature travaillent ensemble

Depuis quelques années, et régulièrement dès 2008 et l'entrée en vigueur des prestations RPT, Pro Natura et le service de la faune, des forêts et de la nature collaborent pour la gestion de plusieurs objets protégés du canton.

  • Des échanges de vue et des discussions ont lieu quant à la valorisation de biotopes d'importance nationale (marais, prairies maigres) ou régionale (réserves cantonales, biotopes protégés). Nous discutons ainsi des travaux menés annuellement pour l'entretien par les diverses équipes d'agents nature. Un groupe de suivi est en place pour la Vieille-Thielle ; ailleurs, les échanges sont bilatéraux entre Pro Natura et les responsables de la section nature du service de la faune, des forêts et de la nature.

  • Pour plusieurs réserves appartenant à Pro Natura (tourbières d'importance nationale), le canton et l'office fédéral de l'environnement mettent en place et financent les mesures de gestion conformément aux plans de gestion à disposition. Pro Natura bénéficie dès lors pleinement de ces aides qui permettent de réaliser les travaux souvent lourds et coûteux pour la régénération hydrique des tourbières.

  • A l'inverse, le responsable des réserves de Pro Natura et des bénévoles contribuent à l'entretien ciblés de quelques objets protégés cantonaux, en dehors des surfaces appartenant à l'association. Il s'agit de mener de faucher certains milieux particuliers, à des saisons bien spécifiques afin de favoriser les orchidées (12 secteurs aux Joûmes) ou d'autres plantes rares à favoriser (3 secteurs à la Vieille-Thielle, 5 secteurs à la Marnière d'Hauterive). Pour quelques talus et prés maigres, nous délimitons quelques zones pour préserver localement des espèces rares.

  • Finalement, Pro Natura aide parfois le canton pour l'achat de terrains à hautes valeurs naturelles. Cela a été en particulier le cas pour le haut-marais de La Joux-du-Plâne. Une servitude a été inscrite au Registre foncier pour que la vocation nature du site soit pérenne.